Espace Agora

L’espace Agora à ouvert ses portes en 2000. Poussez la petite porte verte de cette galerie-habitation et découvrez son patio verdoyant. Un véritable havre de paix dont la fraicheur vous fera oublier, de l ‘autre côté des murs l’agitation de la ville toute proche. La maitresse des lieux, Catie Berges, y défend ses coups de coeur locaux et internationaux en peinture, sculpture et design. Elle accueille tant des artistes fidèles à Agora qui, au fil du temps y ont laissé leur empreinte, que ses récentes rencontres, jeunes plasticiens ou talents confirmés. Dans cette nouvelle édition de Partcours « anciens » et « nouveaux » ont répondu présents à l’invitation.

Impasse PE 38, entre la Piscine Olympique et la Brioche Doree Point E
Contact : Catie Berges, Tél. : +221 77 653 98 72
Catieberges@hotmail.com – Facebook.com/EspaceAgora


2018

Septième Ciel

Jean Lebreton, Henri Sagna, Sébastien Bouchard

Exposition du 5 décembre 2018 au 5 janvier 2019

Jean Lebreton : « Il n’y a guere que le sublime qui puisse nous aider dans l’ordinaire de la vie » (A Fournier). La subligraphie, technique récente en photographie est une image diffusée par sublimation thermique dans les fines couches de vernis.

Sébastien Bouchard : à la croisée des cultures et des écritures graphiques, Sébastien Bouchard propose une nouvelle série de portraits sur papier et sur toile et hors les murs des collages urbains disséminés dans les quartiers avoisinants.

Henri Sagna : Diplômé de l’École Nationale des Arts de Dakar, section environnement (architecte d’intérieur et d’extérieur), il a participé à plusieurs Dak’Art avant d’être lauréat en 2005. Artiste engagé,  il travaille sur l’environnement et conçoit des installations.

Vernissage le vendredi 14 décembre a 19h.
Espace ouvert du lundi au samedi de 10h a 18h.


2017

Motifs émotifs

Aurélie Dussossoy, Sébastien Bouchard, Anne-Marie Fall

Les tableaux d’Aurelie Dussossoy reflètent le temps qui passe et racontent les mystères des quartiers sénégalais qui l’entourent. Inspirée par les textures de murs en décomposition, l’art urbain et le nouveau réalisme de Jacques Villeglé et Raymond Hains, elle mêle la photographie à des matériaux mixtes. Sébastien Bouchard présentera des peintures récentes où les motifs et patterns répétitifs sur lesquels flottent des portraits font échos aux textiles chers à l’Afrique de l’Ouest. Depuis quatre ans, Anne-Marie Fall, créatrice de son propre label nommé Takhander conçoit des meubles tels que des tabourets et des malles s’inspirant d’un moyen de transport interurbain : le car rapide, symbole du Sénégal.


2016

« Vous avez un nouveau message »

Exposition Collective Itinérante

Un projet artistique proposé par Delphine Cossais, Mika et Sébastien Bouchard sur le thème de la correspondance, des nouveaux échanges, des moyens de communication. Chaque jour des millions d’e-mails, textos, appels téléphoniques, relient des personnes d’un bout à l’autre de la planète. La communication n’a jamais été plus au cœur des préoccupations de l’humain. Trois artistes s’emparent de ce sujet et font voyager leurs créations de ville en ville. À chaque nouveau lieu d’exposition, ils invitent un artiste local à enrichir leur collection d’œuvres (peintures, dessins...).

Etape 1 : Dakar, Sénégal — Du lundi 28 novembre au dimanche 4 décembre 2016 à l’Espace Agora durant l’événement Partcours 2016, avec la participation de Barkinado Bocoum. Etape 2 : Lille, France — Mars 2017 à la Galerie Ann’So’Co, avec la participation de Anne Sophie Colette, artiste française. Etape 3 : Nantes, France — Juin 2017 à l’Atelier 21 Grammes.


2015

Bernard Mens, Claire Lamarque, Baptiste Gerbier

Bernard Mens est un peintre français né en 1955 qui vit à Marrakech. Autodidacte, il étudie la peinture à l’huile et travaille la technique de la peinture flamande. Il a réalisé de nombreux portraits de personnes célèbres, tel le roi du Maroc.

Claire Lamarque, artiste française autodidacte, travaille en Afrique de l’Ouest et Centrale depuis 1984 où elle trouve l’inspiration pour une œuvre figurative, essentiellement orientée vers le portrait. Arrivée à Dakar en septembre 2014, elle expose en novembre peintures et sculptures à la Galerie Nationale pour le XVème sommet de la Francophonie, en mars 2015 à l’IFAN à l’occasion du Artshow et en mai dernier à Gorée Regards sur Cours.

Baptiste Gerbier : Tous les jours, un peu partout, des cartons, en morceaux ou entiers. Des  cartons, du carton, des Cartons… Bâtir un Carton, c’est jeter, ramasser, coller, enduire, arracher… Colorer, ternir, gratter… C’est construire des strates, c’est créer une durée. Le tableau en bois qui fait partie de l’exposition a inspiré cette démarche. Il s’agit d’une planche de bateau, ramassée sur une plage de Nouakchott. Né en 1981, Baptiste Gerbier réside à Bamako depuis 2010.


2014

Textile

Brigitte Daddah

Née au Danemark Birgitte Daddah vit et travaille à Nouakchott, Mauritanie. Son art textile assimile des éléments de la culture nomade à travers l’exploration des motifs et images trouvés dans les villes et campements du pays et dans l’artisanat local. Egalement le Moyen- Orient et les peintres Fauves nourrissent son travail qui est riche en couleurs et textures.

Son choix de textiles, qu’elle collectionne et accumule au long de ses voyages, est déterminant dans le processus de ses créations. Créatrice compulsive, elle travaille par série et on découvre tantôt de l’abstrait tantôt du figuratif. Tapis de prière, paysages, rituels, icônes, symboles, les villes de Mauritanie et les Mosquées et Palais Orientaux.


2013

Photographie

Beatrix Jourdan

Beatrix Jourdan est née à Budapest et est résidente au Sénégal. Designer et photographe. Beatrix Jourdan a exposé en solo et en groupe à Bruxelles, au Luxembourg, à Londres, en Hongrie, en Italie, à Kuala Lumpur, en Argentine et aux USA. La photographie est un art, celui d’écrire avec de la lumière.


2012

Sébastien Bouchard, Jéronimo (Jérôme Maillet), Anne Mourat

Dessin, peinture, gravure, sculpture, typographie... Autant de champs créatifs explorés par ces trois artistes qui, vivant depuis de nombreuses années entre la France et le Sénégal, nourrissent leurs démarches artistiques des deux cultures, celle d’origine et celle d’adoption.

Sébastien Bouchard présente une série de grandes toiles inspirées de l’iconographie des années 1950-60, à laquelle viennent se confronter graphismes et lettrages propre à l’art urbain. Les nouvelles pièces de Jéronimo explorent la dimension contemporaine et résolument urbaine de la ville de Dakar. Un contre-pied à la vision « traditionnelle » qui lui est parfois accordée hors frontières. Toujours passionnée par la représentation de l’Humain, Anne Mourat propose quelques sculptures déjà exposées dans le même lieu pour Dak’Art 2012.